Après le Sud Lipez, Sucre et La Paz, nous voici à notre dernière étape bolivienne Copacabana ! C’est le premier pas sur le mythique lac Titicaca et j’avoue que nous avons bien apprécié cette petite étape de transition. Avec Lisa nous ne sommes restée qu’une journée et une nuit, mais il fallait absolument que je vous parle d’un hôtel de dingue : la Cupula.

Copacabana côté pratique

Copacabana (rien à voir avec la légendaire plage brésilienne vous l’aurez donc compris) est en général un passage obligé lorsque l’on se rend de la Bolivie au Pérou. Malgré tout il n’y a pas grand chose à y faire et tout est pensé pour le touriste. Mais cela reste une étape agréable pour vous poser un peu, vous rendre à la Isla del Sol, et préparer le reste de votre voyage.

copacabana arrivée

Comment arriver depuis La Paz ?

En bus ou collectivo

RDV derrière le cimetière de La Paz où vous trouverez bus et collectivos se rendant à Copacabana. Nous avons pris un collectivo pour 30 bolivianos qui a mis un temps fou à faire le trajet. En effet, si vous êtes sensés mettre 3 heures pour faire la route, c’est sans compter le fait que le bus attend d’être plein pour partir, et qu’il fait de multiples arrêts un peu partout. Du coup ça nous faisait rire car les gens, excédés que le collectivo s’arrête si longtemps, geulaient « vamoooooos » à chaque stop.

Traversée en barge à Tiquina

C’est le petite moment rigolo. On descend du bus (prenez vos affaires de valeurs avec vous, même si le gros backpack reste) et on embarque sur un bateau pour 2 bolivianos. Dans le même temps, votre bus prendra sa propre barge et fera la traversé tranquilou bilou. Vous reprendrez ensuite le bus jusqu’à la Plaza 2 de Febrero.

taquina copacabana

taquina copacabana2

Pour quitter Copacabana vous devrez prendre un bus depuis la Plaza Sucre.

Où loger à Copacabana ?

La Cupula

Comme je vous l’ai dit, notre principale raison de rester une nuit à Copacabana était le super hôtel de la Cupula ! Nous y avons passé une nuit pour l’anniversaire de Lisa, et c’était fantastique.

Vous êtes situés sur les hauteurs et avez une superbe vue directe sur le lac. Magnifiques couchers de soleil garantis. Lorsque vous arrivez, la première chose qui vous frappe est l’architecture du lieu, tout en adobe. Une architecture pour le moins originale, et pour cause, le propriétaire est un artiste allemand qui s’est inspiré du style arabe et de Gaudi ! Le gros point fort est que tout est en éco-construction et produit localement.

alpaga doudou copacabana

cupula jardin copacabana

cupula copacabana

Cependant la vraie force du lieu, ce sont…ses alpagas. Il y en a trois qui font office de tondeuses dans le petit jardin de rêve qui comprend des hamacs tout confort. En soirée, le proprio vous proposera de leur donner des friandises. Prévoyez votre appareil photo, shooting de toute beauté garanti haha.

selfie alpaga copacabanaMais attention, ces petites peluches sont en fait de redoutables teignes. Il y en a un qui m’a surpris par derrière et m’a arraché une énorme mèches de cheveux qu’il a ensuite bouffé en toute décontraction en me regardant droit dans les yeux, provocation. Un autre a chargé Lisa en mode vénère. Hahaha que nous avons ri !

Un sketch de Benny hill le truc hahhaha

alpaga attaque copacabana

attaque alpaga copacabana 

alapga selfe love copacabana

#amabilité

alpaga love cupula copacabana

Chaque chambre à son propre univers et nous avons dormi dans la nôtre comme des bébés. De plus l’hôtel est d’un excellent rapport qualité prix. En effet, une chambre simple coûte 18 euros et les chambres doubles vont de 38 à 52 euros.

coucher de soleil titicaca copacabana

coucher de soleil sur le lac Titicaca

Réservez ici

Si vous réservez votre logement via ce lien, je recevrai une petite commission mais vous ne paierez pas plus cher. Merci d’avance, cela m’aide à continuer mon blog! 🙂 

Le petit déjeuner est en sus pour 35 bolivianos mais il nous a déçu malgré un service aux petits soins. le pain était rassis, le « muesli » était en fait des smacks (ils aiment beaucoup ça au petit dej en Bolivie), et le chocolat chaud était fait à l’eau haha. Le restaurant a plutôt bonne réputation mais nous ne l’avons pas testé.

La Cupula : calle Michel Perez calle Jauregui

Las Olas

Si vous le souhaitez, en résidant à la Cupula, vous pouvez également avoir accès au jaccuzzi de l’hôtel Olas pour 2 euros l’heure. Cet hôtel, situé juste à côté, est du même artiste mais d’un standing un peu supérieur. Les tarifs restent toutefois raisonnables puisque la chambre pour 2 est à 49 euros ! Rien qu’en passant devant on a pu voir que l’intérieur était fort fort beau, toujours avec cette vue imprenable sur le lac Titicaca.

Réservez ici

Si vous réservez votre logement via ce lien, je recevrai une petite commission mais vous ne paierez pas plus cher. Merci d’avance, cela m’aide à continuer mon blog! 🙂 

Las Olas : Calle Michel Perez Nº1-3 Calle Jauregui

Que faire à Copacabana ?

Franchement pas grand chose haha. Il y a bien la jolie Cathédrale et le musée du Poncho. Mais bon, pourquoi pas hein :).

cathedrale copacabana

cathedrale copacabana2

Le point de vue à ne pas manquer à Copacabana

Si il y a une chose à faire c’est bien cette petite randonnée en haut du Cerro Calvario. Il porte bien son nom mais l’ascension est courte (25 min) et la vue y est magique. De plus  j’ai adoré l’ambiance mystique au sommet, avec les autels et les croix.

Beaucoup de gens s’y rendent pour le coucher du soleil mais attendez vous à avoir énormément de monde si vous choisissez cette heure. Nous y avons été juste avant et c’était parfait. Bon par contre ne vous laissez pas impressionner par le point de départ. Quand nous y étions il y avait deux cadavres de chiens à peine cachés sous de la tôle, des détritus partout et quelques mecs à l’air louche. Ca ne met pas forcément en confiance mais persistez ;-). cerro calvario copacabana

vue lac titicac copacabana

vue copacabana

Un tour à la Isla del Sol

Beaucoup de gens se rendent à Copacabana pour cela. Cependant lorsque nous y étions la partie nord (la plus authentique et belle apparement) était fermée au public à cause de gros soucis de gestion du tourisme. Les locaux s’en sont apparement plaint et cela créé régulièrement des tensions. Du coup nous n’y sommes pas allées et avons préféré nous rendre à  Llachon au Pérou ! Nous avons adoré et je vous en reparlerai dans un prochain article.

Mes bonnes adresses à Copacabana

Vous vous en rendrez vite compte, Copacabana est faite pour les touristes. Quand vous descendez la rue principale vers le lac, ce n’est que bars, restos, agences de voyage et boutiques de souvenir. Tous les restos ou presque proposent la fameuse truite du lac Titicaca, que je vous conseille vivement. La majorité des lieux proposent de très avantageux menus du midi, il n’y a qu’à faire votre choix.

Beer garden lounge and terrasse : super menu du midi

Le nom ne nous a pas fait rêver du tout mais nous voulions une belle terrasse pour profiter du soleil. Ne vous laissez pas décourager par le rabatteur, certes sympathique mais un peu trop pressant, et filez sur le rooftop avec vue sur le lac. Le menu y est super bon et très bon marché. En effet pour 30 bolivianos (moins de 4 euros) nous avons eu la traditionnelle soupe au quinoa, un super bon pain qu’on a défoncé comme d’hab avec les petites sauces qu’ils servent toujours en accompagnement, et la fameuse truite accompagnée de riz et d’une salade de crudités. Simple et très bon.

Adresse : tout au bout de la rue en face de l’embarcadère pour les tours en bateaux, sur le lac.

Café Quechua : un délicieux Pisco sour en happy hour

Qui dit rue à touriste dit happy hours 2×1, et ça c’est cool ;-). Nous avons été au Café Quechua parce que le serveur était super cool et il y a avait une petite terrasse mignonne. Pour ne rien gâcher on y a bu un super bon pisco sour péruvien, le premier d’une longue lignée haha. Vous en aurez deux pour moins de 4 euros. De quoi occuper vos longues soirées quoi.

adresseAv. 6 de Agosto, casi esquina Costanera | zona Litoral, frente a la Fiscalía de Copacabana

Nos deux semaines en Bolivie s’achèvent donc ici avant que je  rejoigne le magnifique Pérou pour 2 mois fabuleux !! Je l’ai remonté en bus de Puno à Iquitos, en Amazonie, en passant par la côte. Hâte de vous raconter.