Si je n’en attendais rien en particulier, le Salar d’Uyuni et Sud Lipez a été l’une des expériences la plus mémorable de mon tour du monde. Résumé de ces 3 jours intenses de San Pedro de Atacama à la ville d’Uyuni, durant lesquels on en a pris plein les yeux. Attention, j’ai une tonne de photos !

Visiter le Salar d’Uyuni et Sud Lipez depuis San Pedro de Atacama

Après 3 jours passés à San Pedro de Atacama pour visiter le Salar de Tara et la Vallée de la Lune, direction la Bolivie.

Avec quelle agence partir au Salar d’Uyuni et Sud Lipez ?

Comme pour les excursions faites autour de San Pedro de Atacama, nous avons choisi de faire confiance à Flamingo Travel Agency. N’hésitez pas à aller les voir pour leurs exposer vos envies. Ils vous conseillerons au mieux en fonction de votre temps et de votre budget. Et cerise sur le gâteau, ils parlent français !

Tip : si comme nous vous comptez faire des excursions à San Pedro de Atacama avant, prenez tout dans la même agence pour bien négocier les prix. Si vous êtes plusieurs, ça sera encore plus facile !

Flamingo Travel Agency : Caracoles 317 Local 15, San Pedro de Atacama

Combien de jours partir au Salar d’Uyuni et Sud Lipez ?

Les circuits classiques proposés sont les mêmes dans chaque agence. Vous aurez globalement le choix entre deux formules :

  • 3 jours/2 nuits : 174 euros.
  • 4 jours/3 nuits aux alentours de 200 euros de souvenir.

Cela dépend si vous souhaitez revenir sur San Pedro de Atacama ou si vous poursuivez votre découverte de la Bolivie. Mais il faut savoir que le jour supplémentaire est uniquement consacré au retour sur San pedro…

Vous partirez en mini van à 6 personnes + votre guide. Globalement vous serez à deux vans dans les mêmes hébergements et durant les repas. Concernant les bagages et bidons d’eau, tout est chargé sur le toit du van et protégé avec une bâche.

Que prévoir pour l’excursion du Salar d’Uyuni et Sud Lipez ?

Quelle que soit l’agence par laquelle vous passez, on vous demandera d’emporter :

  • Une bouteille d’eau ou gourde + 6L d’eau par personne. L’eau sert pour les journées d’excursions mais aussi pendant les repas car, bien souvent, nous avions le choix entre coca ou fanta 😀
  • Crème solaire et lunettes de soleil
  • Du PQ
  • 250 bolivianos pour payer l’entrée du parc et les extras. Il y a plein de bureau de change à San Pedro de Atacama.
  • Des snacks
  • Maillot de bain et serviette pour les sources chaudes
  • Des vêtements chauds et bonnes chaussures
  • Votre preuve d’entrée du territoire du Chili

Tout le reste, notamment les draps, est fourni mais prenez un sac de soie, c’est parfois rassurant 😉

Passage de frontière Chili/Bolivie

Sortie de territoire du Chili

Départ à 7h, le van passe nous prendre à l’hostel et nous amène à la frontière après un petit déjeuner accompagné de thé aux feuilles de coca (toujours) ! A la frontière nous attendons bien 1h30 juste pour le tampon de sortie de territoire. Mais un petit teckel trop mignon, paré tel la Castafiore, vient nous tenir compagnie et ça passe relativement vite. Surtout n’oubliez pas le papier que l’on vous remet à l’entrée du territoire pour le Chili. Vous en aurez besoin pour ressortir. Autrement vous pouvez toujours le faire refaire mais c’est tout un bordel, donc autant éviter.

teckel uyuni et sud lipez

amour avec son beau collier ^^

Entrée en Bolivie

Le poste frontière est situé au pied du volcan Licancabur et perché à 4500 m ! Une des frontières les plus cool que j’ai passées (juste derrière la frontière Pérou/Colombie, je vous raconterai ;-)). C’est beau mais il fait vraiment froid. Heureusement ça va vite.

frontière salar uyuni et sud lipez

et le fou qui est en T-shirt, normal

Entrée dans le parc

Dernier arrêt de quelques minutes pour payer les droits d’entrée du parc (non compris dans l’excursion) de 130 bolivianos. Et à 11h l’aventure peut enfin commencer !

3 jours à la découverte du Salar d’Uyuni et Sud Lipez

Premier jour au Salar d’Uyuni et Sud Lipez

Laguna Blanca

On ne tarde pas à découvrir la première merveille du sud Lipez : la Laguna Blanca. L’eau est magnifique et transparente.

laguna blanca salar uyuni et sud lipez

salar uyuni et sud lipez laguna

Laguna verde

Je l’ai trouvé un peu moins spectaculaire que la première mais il n’y a pas à dire, ce sont des paysages magiques.

Thermes de Polques

Prenez votre courage à deux mains et allez enfiler votre maillot dans le froid. Ca vaut vraiment la peine ! L’eau est à 32° avec vue de dingue sur les montagnes. C’est une expérience vraiment cool. On en a profité pour sympathiser avec Daniel, un Barcelonais et Orla, une Irlandaise, qui font partie de notre groupe.

Prix : 6 bolivianos

thermes salar uyuni et sud lipez

thermes de polques salar uyuni et sud lipez

Puis pause déjeuner. C’est plutôt bon il y a toujours des crudités et des fruits, une bonne surprise malgré les sodas, ahem. A ce stade la moitié du groupe est malade à cause du mal d’altitude. Moi j’ai l’impression que ça ne m’affecte pas du tout, Lisa ressent un simple mal de crâne et un peu de fatigue. Vous retrouverez tous mes conseils pour affronter le mal d’altitude ici.

Le Geyser Sol de Mañana

C’est la première grosse claque de la journée. Les volutes de fumés sont super impressionnantes et ça bouillonne dans tous les sens avec un bruit assourdissant. C’est lunaire et le souffre donne des couleurs hallucinantes. Cependant faites vraiment attention, j’ai vu nombre de personnes qui s’approchaient tout près pour faire des selfies et on ne peut pas dire que les conditions de sécurité soient très strictes.

Apparement une femme serait morte il y a quelques années. Ceci dit je n’arrive jamais à savoir si ces histoires d’accidents sont des légendes urbaines que racontent les guides pour qu’on soit prudents ou si c’est vrai haha.

geyser sol de manana salar uyuni et sud lipez

salar uyuni et sud lipez geyser sol de manana

Le désert de Dali

Bon là je dois avouer, je n’ai pas compris ce qu’il y avait à voir. C’est un grand désert avec quelques roches aux formes chelous. Des fois tu as un peu l’impression qu’ils te font descendre pour meubler la journée et le côté « on descend 20 minutes toutes les 15 minutes » peut-être un peu fatiguant.

La laguna Colorada

On finit en beauté avec un lieu magique : la laguna colorada ! C’est un tableau composé d’alpagas tout fluffy, de flamants roses et en fond des eaux rouges, les volcans et de-ci, de-là l’herbe d’un beau vert pétant. Le vent souffle très très fort, prévoyez le coup. Un chemin vous permet de faire une mini balade et l’arrêt est assez long donc vous avez bien le temps d’apprécier.laguna colorada salar uyuni et sud lipez

laguna colorada salar uyuni et sud lipez krystel

laguna colorada salar uyuni et sud lipez alpaga

petit doudou fluffy contre le vent

laguna colorada salar uyuni et sud lipez alpaga blanc

laguna colorada salar uyuni et sud lipez flamand rose

laguna colorada laguna colorada salar uyuni et sud lipez

C’était notre première rencontre avec des alpagas et ceux-là n’étaient pas farouches. Nous étions comme des dingues.

C’est ensuite parti pour 2 heures de route assez défoncée pour rejoindre notre logement. On est tous K.O mais les paysages sont superbes !

Ndlr : A savoir que vous ne trouverez de toilettes nul part, logique. Au mieux vous avez parfois trois murs perdus dans la pampa, mais épargnez-vous cette expérience traumatisante…. Le must est d’aller au milieu de nul part, loin des gens, fesses aux 4 vents. Là tu te reconnectes avec la nature, vous verrez vous-y prendrez goût^^. Par contre il ne faut rien jeter dans la nature hein !

Nuit à Villamar

Nous arrivons en fin d’après midi dans ce petit village trop mignon. Accueillir les touristes est clairement la principale activité des habitants, et toute la famille est mise à contribution. On dort à 4 dans la même chambre avec Lisa, Orla et Daniel.

C’est spartiate mais confort, on avait même de l’eau chaude. MAIS prendre une douche coûte 10 bolivianos. Sur le principe c’est un peu pourri, mais nous payons de bon coeur vu le service. Les femmes font les repas et les enfants font connaissance avec nous. J’en profite pour faire un tour dans le village. En m’éloignant un peu je tombe sur un petit spot de verdure et d’eau, avec plein d’alpagas et des femmes faisant la lessive. Le soleil décline, c’est calme, c’est apaisant et c’est très beau.

vilamar alpaga laguna colorada salar uyuni et sud lipez

2ème jour au Salar d’Uyuni et Sud Lipez

On a le droit à plein de pancakes pour le petit déjeuner avec le dulce de leche que vous retrouverez un peu partout en Amérique du sud.

Valle de Rocas

C’est trop chouette il y a plein de roches en mode far west. On peut grimper dessus et faire plein de photos

vallee laguna colorada salar uyuni et sud lipez

valle de rocas sud lipez

Italia Perdida

Bon je vous avoue que ça ressemblait beaucoup au premier stop mais avec un peu plus de possibilités d’escalade.

vallé rocca salar uyuni et sud lipez

Canyon del Anaconda

Un paysage digne de Jurassik Park. Un grand canyon traversé par une rivière et au loin des marais verts et plein d’alpagas. Vraiment beau. En plus il y avait des bruits de bêtes non identifiés ça faisait vraiment retour au Jurassique.

salar uyuni et sud lipez canyon del anaconda 2

salar uyuni et sud lipez canyon del anaconda

Arrêt bière artisanale

Après un arrêt déjeuner nous avons la possibilité d’acheter des bières artisanales dans un petit village. Pour tout vous dire la route a été longue car les deux argentins du groupe nous on bassiné les oreilles avec de la soupe latino de lover. On n’en pouvait plus. On m’a aussi demandé si je connaissais « cette chanson qui fait un carton en Amérique du sud » et là j’entends les trois premières notes de « despacito » noooooon stoooop hahaha. Heureusement nous avons repris le contrôle de la playlist avec Lisa, et chanté sur du Disney (l’amour brille sous les étoiles) et du Queen (don’t stop me nooooow) !

Bref tout ça pour dire que j’ai goûté la bière Cactus Rojo. La chochotte que je suis avais l’impression de boire de l’alcool à brûler alors qu’elle ne titrait qu’à 5%. Une réussite donc. Par contre j’ai découvert pour la première fois les fèves séchées salées et une passion est née (encore meilleures aux épices).

Hôtel de sel

La route du retour est trop belle. Nous passons devant des montagnes de cactus, c’est irréel. L’hôtel est top et fait de sel du sol au plafond, en passant par les meubles. Par contre la proprio était un vrai rayon de soleil (ironie). Nous avions l’impression de la déranger dès qu’on lui parlait. Et vous devrez également payer 10 bolivianos pour la douche.

Dernier repas, alors c’est un peu la fête, on a le droit à une bouteille de vin rouge. Bon, le vin rouge bolivien bien sucré hein, ne vous enflammez pas. Mais ça passait bien quand même.

hotel de sel salar uyuni

3ème jour Salar d’Uyuni et Sud Lipez

Salar d’Uyuni

Pour le dernier matin, réveil à 4h15 afin de voir le lever du soleil sur le Salar d’Uyuni. Après 1h de route de nuit dans le Salar (nous roulons très doucement car c’est un environnement fragile et les trous sont nombreux) nous arrivons en plein milieu du désert de sel. Avec Lisa nous aurions préféré voir le lever du soleil sur l’île aux cactus mais la pluie de la veille nous en a empêché. Le lever du soleil est tout de même magique mais par contre qu’il fait froid ! 

salar uyuni krystel et lisa

salar uyuni sunrise

salar uyuni et sud lipez sunrise

On repart ensuite pour un second arrêt avec petit déjeuner de roi, en plein milieu du Salar. Il est vrai que de jour c’est beaucoup plus impressionnant. De plus grâce à la pluie des derniers jours, la réflection est magique, un vrai miroir.salar uyuni

Relais du Rallye Dakar

Si il y a bien un truc qui m’agace, c’est le Rallye Dakar. Mais quoi qu’il en soit nous faisons un arrêt au relais de cette course. Le sel est tellement fondu par endroit qu’il est impossible de ne pas se tremper les pieds. Du coup nous avons marché pieds nus. Plutôt pas désagréable comme sensation malgré le froid.

relais dakar salaru uyuni et sur lipez

salar uyuni dakar

Le petit marché de souvenirs

Ne faites pas comme Lisa et moi qui nous pensions plus malignes que tout le monde, achetez ici si vous avez un coup de coeur. En effet, nous nous disions qu’on trouverai très certainement moins cher à La Paz ou dans le reste de la Bolivie, et bien que nenni. Non seulement c’était limite plus cher, mais en plus il y avait moins de choix.

Mais je me suis faite deux petits potes aussi mignons l’un que l’autre, alors tout n’était pas perdu ;-).

salar uyuni et sud lipez boy

thermes salar uyuni et sud lipez chien

Le cimetière de trains

Voici un arrêt que j’ai trouvé assez inutile, mais la plupart des gens avaient l’air d’apprécier. Ce sont donc des trains à l’abandon, tout tagués, au milieu d’un décor entouré de détritus. Et puis voilà, les gens se prenaient en selfie dans les carcasses. Pour ma part j’ai trouvé l’ambiance assez glauque (#rabatlajoie).

Dernier déjeuner à Uyuni et fin de l’excursion

L’ambiance n’était pas terrible car nos guides n’étaient plus là et tout le monde s’est précipité sur le wifi après ces 2 jours coupés du monde. Du coup plus personne ne se parlait, convivialité quand tu nous tiens.

Nous avons ensuite quitté toute la troupe avec Lisa pour booker notre bus pour Sucre, et retrouver notre hostel. Par contre nous avons du tester 3 distributeurs différents avant de pouvoir retirer de l’argent et Lisa s’est faite avaler sa carte. Welcome to Uyuni ;-).

Où loger à Uyuni ?

Uyuni est très moche, disons les choses telles qu’elles sont. Mais nous avons trouvé un petit hôtel sympathique et pas trop cher : l’hôtel Aguilar, à 15 minutes de marche de la station de bus. Les proprios étaient super gentilles, le petit déjeuner est compris et il y a le wifi (bon aléatoire, mais on est en Bolivie les gars).

Prix : 18 euros la nuit pour une chambre double

Pour réserver, c’est ici

Si vous réservez votre logement via ce lien, je recevrai une petite commission mais vous ne paierez pas plus cher. Merci d’avance, cela m’aide à continuer mon blog! 🙂 

Hotel Aguilar : Calle Cabrera s/n entre loa y junin, Uyuní, Bolivie

Ces 3 jours au Salar d’Uyuni et Sud Lipez ont été bien remplis et on en a pris plein les yeux. Je suis très satisfaite de mon expérience même si notre groupe n’était pas des plus foufous et que nous n’avons pas tissés plus de liens que ça. Par contre nous avons eu des retours de personnes qui ont fait la 4ème nuit (et donc sont retournés à San Pedro de Atacama) et apparement c’était la galère de bout en bout niveau organisation. De plus, ils n’ont pas visité plus de choses, la dernière journée étant uniquement consacrée à la route.

En bref le Salar d’Uyuni et Sud Lipez est un incontournable, très touristique certes, mais à voir si vous êtes dans le coin. En effet,  je n’ai rien vu de similaire durant le reste de mon tour du monde ;-).