Que nous partions en voyage 15 jours ou 3 mois, le contenu de notre sac à dos reste sensiblement le même. Lors de notre premier voyage en backpack en mode baroudeur, nous nous posions mille questions sur le contenu de notre sac. Puis nous avons appris à moins nous charger pour ne garder que l’essentiel.

Alors si vous partez en voyage en backpack de plus de 15 jours et que vous vous demandez quoi emmener, cet article pourra peut-être vous aider 😉 Bien évidemment, gardez en tête que ces conseils ne sont basés que sur notre expérience et doivent être adaptés à vos éventuels besoins spécifiques.

Les indispensables de votre sac à dos

Evidemment, le contenu de votre backpack dépendra également de votre destination et de votre façon de voyager. Sachant que nous utilisons les transports en commun et dormons dans des auberges de jeunesses, voici ce qui nous semble indispensable.

Côté confort : que mettre dans son sa pour un voyage en backpack ?

Bien dormir

  • Une moustiquaire : les auberges de jeunesse ont leur propres moustiquaires à disposition. Cependant, elles sont souvent très poussiéreuses, trouées et contiennent parfois déjà des petits moustiques ^^.
  • Un sac à viande, sorte de sac de couchage en tissu (généralement polyester ou soie). Pratique quand votre auberge ne fournit pas les draps gratuitement. Quand bien même vous avez des draps, je vous assure qu’à la vue de certains lits ou en cas de punaises, vous serez bien contents de vous glisser dans votre sac de soie.
  • Un masque de nuit et des boules quies. Sans eux, impossible pour moi de dormir car les auberges n’ont jamais de volets. De plus, vous serez sans doute confrontés aux chants des coqs et des petits zozios, de la circulation, des femmes de ménages… Et bien sûr des autres guests si vous êtes en dortoir !

Faire face à toutes les situations

  • Plusieurs mètres de ficelle : elle vous permettra, entre autre, d’attacher vos moustiquaires et d’étendre vos vêtements.
  • Des pinces à linge, pour étendre vos vêtements.
  • Des colliers de serrage en plastique, pour réparer, fixer ou sécuriser à peu près n’importe quoi
  • Un ou deux mousquetons. Ils vous permettront d’accrocher votre paire de chaussures de rando à votre backpack ou encore un bidon d’eau.
  • Des épingles à nourrice pour rapiécer un vêtement, réparer un sac…
  • Un rouleau de sacs plastiques ou de petits sacs poubelles pour mettre vos vêtements sales ou protéger vos affaires de la pluie (merci Margot ;-))
  • Un cadenas à code (histoire d’éviter de paumer la clé quoi ;)). Indispensable pour fermer vos casiers en auberge de jeunesses !
  • Edit tour du monde  : Un parapluie !! J’étais la première à dire que c’était trop lourd et inutile, mais croyez moi, c’est indispensable pour un long voyage. En effet, si vous partez en tour du monde, vous serez forcéement confronté à la saison des pluie quelque part sur terre, le tout combinée à des températures de près de 40 degrés. Pour vous protéger du soleil de plomb ou des pluies diluviennes c’est juste essentiel. Prenez un modele mini mini bien sûr ;-).

Bien manger

  • Des couverts de voyage
  • Un mug en plastique solide.
  • En général, vous trouverez toujours de quoi assaisonner vos repas dans les cuisines de votre auberge de jeunesse. Cependant, vous pouvez tout de même remplir un étui à lentilles ophtalmiques, avec le sel d’un côté, et le poivre de l’autre. Pratique quand vous partez en vadrouille.

Côté geek

  • Une batterie d’APN de secours et une carte mémoire plus grande que celle que vous avez déjà. Histoire de ne pas être à cours en plein safari 😉
  • Les chargeurs divers et variés et une multiprise, pour pouvoir en brancher plusieurs à la fois sur votre adaptateur !
  • EDIT TOUR DU MONDE : Scrubba m’a gentiment proposé de tester leur housse d’ordinateur « Air Sleeve », dispo en plusieurs tailles et couleurs. La housse se gonfle pour former un vrai airbag (j’ai testé de jeter mon ordi par terre avec, nickel !) et gonflé à bloc ça fait…un coussin 😉. Ca m’aurait été bien utile pour mon tour du monde . En effet, je suis assez maladroite et pour ma part je mettais mon ordinateur dans ma housse puis dans ma machine à laver portative (donc hermétique) pour protéger de la pluie ! Disponible ici.
  • Sinon dernièrement nous avons acquis une batterie externe qui nous a sauvé la vie pas mal de fois ! Elle permet de recharger à peu près tout (téléphone, APN, caméra) plusieurs fois.

Côté pratique : que mettre dans son backpack ?

  • Des sachets ziploc qui vous permettront de transporter des fruits secs, des sachets de nourriture ouverts… mais aussi de maintenir vos documents ou appareils électroniques au sec.
  • Une ou deux boites Tupperware. Idéales pour vos pique-niques ou ramener des souvenirs fragiles.
  • Une serviette microfibre. Elle vous servira de serviette de toilette et/ou de bain et séchera en un rien de temps. Attention à bien la faire sécher avant de la ranger, sinon elle pourrira.
  • Si pour les deux mois de voyage en backpack en Amérique centrale nous avions pris la ceinture cache-billet, nous l’avons vite délaissée. Elle nous faisait trop transpirer, remontait et était finalement très peu discrete. Nous préférons un sac pochette plat, à porter en bandoulière pour glisser téléphone ou APN, passeport et billets.
  • Un sac à dos moyen. Suffisamment petit pour que vous puissiez le prendre en bagage à main dans l’avion. Et suffisamment grand pour contenir pique-nique, 2 bouteilles d’eau et un sweat pour vos randos.
  • Une lampe frontale. Non seulement elle vous sera utile en cas d’excursion nocturne, mais en plus, elle vous permettra d’aller aux toilettes en pleine nuit, sans réveiller tout le dortoir.

backpack-olivier

Côté santé : à ne pas oublier dans votre backpack

Constituez-vous une petite pharmacie de base. Cette dernière doit contenir :

  • Une pince à épiler, utile en cas d’écharde
  • Les classiques dolipranes, smecta, spasfon, sérum physiologique, éosine… pour faire faces aux éventuels bobos du quotidien.
  • Des pansements, et pansements « double peau » pour soulager vos petits pieds.
  • Des compresses + de l’alcool à 90 degrés et des cotons
  • Un thermomètre. Un outil indispensable car au moindre signe de fièvre, il vaut mieux consulter.
  • Un protection solaire et un après-soleil
  • Un rasoir pour une épilation de secours^^
  • culottes menstruelles ou cup !
  • Plusieurs répulsifs à moustiques (vêtements et moustiquaire + peau)

Une liste à compléter avec vos traitements personnels (pilules, lentilles…) et les recommandations de votre médecin. 

Quels vêtements prendre pour un voyage en backpack ?

Cela dépendra évidemment des pays visités lors de votre voyage en backpack. Remarquez que nous n’avons jamais eu à faire notre sac pour un pays froid. Voici donc ce que l’on met dans notre sac pour un minimum de 3 semaines de voyages en pays chaud :

  • 5 paires de chaussettes (de rando et des mini chaussettes)
  • 3 soutien-gorge, 5 culottes
  • une paire de basket légère en tissus pour marcher en ville
  • une paire de chaussure de rando
  • un imperméable coupe-vent
  • Des tongs
  • Un paréo, qui vous servira pour vous poser à la plage, comme nappe de pique-nique, turban, écharpe…
  • 4 t-shirts ou chemises légères. Pour les pays chauds, préférer le lin ou le synthétique au coton qui absorbe la sueur et sèche mal.
  • 2 shorts + 1 short léger qui vous servira de pyjama en dortoir
  • 1 robe pour les soirs de fêtes et/ou une jupe
  • 1 sweat bien chaud (+ un sous pull pour les rando en montagnes) + un pantalon de rando
  • Des lunettes de soleil + une casquette

En optionnel dans votre sac pour votre voyage en backpack

  • Les guides. Si vous faites un ou deux pays, ça va, sinon optez pour les versions numériques ou rien du tout !
  • Un ordinateur, une clé USB. Utiles pour décharger et trier vos photos mais également pour mettre à jour votre blog/réseaux sociaux. Et puis c’est bien sympa pour se faire un film de temps en temps les soirs de fatigue 😉
  • Un carnet et un stylo,  pour que vous puissiez tenir votre journal de bord. En effet, de mon point de vue, c’est le meilleur moyen de garder tous les moments qui font de votre voyage, une expérience unique.
  • Une petite boussole. Quand Oliv a acheté la sienne, j’avoue m’être moquée de lui car je ne voyais vraiment pas l’intérêt, à part se la jouer aventurier de l’extrême^^. Et en fait, elle nous a permis de ne pas partir dans la mauvaise direction plus d’une fois.

Pour plus de confort

  • Si vous prévoyez de faire du snorkeling, vous pourrez généralement facilement louer tout le matériel nécessaire. Cependant, j’étais bien contente d’avoir mon masque parfaitement adapté à ma (grosse) tête et toujours à dispo pour les séances improvisées. Nous avions donc acheté masque, tuba et chaussures aquatiques avant de partir. A vous de voir mais si ne vous n’optez pas pour les gros masques intégrales nouvelle génération, ça ne vous prendra pas énormément de place.
  • Une machine à laver portative. Des amis nous ont offert le Scrubba wash bag et je peux vous dire que nous l’avons grandement apprécié pour notre voyage en backpack au Sri Lanka. Vous mettez vos sous-vêtements et T shirt (pas de gros vêtements, on est d’accord), un peu de lessives et vous recouvrez d’eau. Après quelques frottements (3 min environ) il suffit de rincer et vos vêtements sont tout propres ! Le sac, hyper léger, sèche en un rien de temps. Même si vous pourrez trouver des laveries un peu partout (en auberges de jeunesse notamment), j’ai trouvé ce scrubba bag hyper pratique.

scrubba-wash-bag

A acheter sur place

  • Tout ce qui est lessive, shampoing, déo, gel douche… vous pourrez l’acheter très facilement sur place. Une façon de découvrir de nouveaux produits également.
  • Un adaptateur électrique qui sera généralement beaucoup moins cher sur place qu’en France

Ce qui nous a paru superflu

  • Les oreillers gonflables. J’en avais pris pour affronter 12 heures de vol, dont un vol de nuit. Alors je ne sais pas si je ne suis pas douée mais je n’ai jamais réussi à dormir avec ses trucs là !
  • Prendre plusieurs livres. Prenez-en un de poche pour le voyage aller. Vous pourrez ensuite l’échanger dans la prochaine auberge de jeunesse. En effet, rare sont les auberges qui ne proposent pas de book exchange. l’occasion de réviser son anglais.

Normalement tout y est !

Nous affinerons bien évidemment cette liste pour le tour du monde, car nos besoins ne seront pas nécessairement les mêmes. Cependant, vous avez là une bonne base pour votre futur voyage en backpack, que vous pourrez ensuite facilement adapter ou étoffer selon vos besoins. Si vous avez d’autres conseils, approuvez notre liste, ou non, nous serions heureux de connaître vos avis 😉