Alors, alors, je vous préviens tout de suite, mon voyage à l’île Maurice a été quelque peu mitigé. En effet, si j’ai adoré être avec ma pote Justine, et me taper des barres à n’en plus finir, force est de constater que la destination condense beaucoup d’aspects que j’exècre dans le tourisme. Pour couronner le tout, on a eu un temps de merde. Mais ça, c’est la faute à pas de chance. Bref, petit retour sur une expérience de voyage qui change fortement de ma façon habituelle de voyager.

Comment rejoindre l’île Maurice ?

Pour patienter jusqu’à mon voyage à Madagascar (qui arrive fin août hiii) j’avais envie de poursuivre mon exploration des îles de l’océan indien. Après mon trop trop cool séjour à Mayotte, mon envie première était de partir à Rodrigues (et j’aurai du m’en tenir à ça haha). Mais une promo Réunion-Maurice à 210 euros versus 450 pour Rodrigues nous a convaincu. Après tout, pourquoi pas !

Voyage à l’île Maurice depuis la Réunion

Plusieurs compagnies font la liaison entre l’aéroport de Saint Denis et de Maurice. Il y a Air Austral, Air France, Air Mauritius, Corsair ou encore Kenya Airways. Il y a environ 50 vols par semaine et le trajet ne dure que 45 minutes. Comme je vous l’ai écrit, j’ai payé mon aller-retour 210 euros, ce qui est plutôt bon prix. Mais vu le temps de merde que je me suis tapée, ceci explique cela. En haute saison ça peut vite monter.

Au mois de juillet, pour les personnes vaccinées il fallait encore remplir un formulaire de santé et faire un test PCR à l’arrivée à l’aéroport. Ce test est gratuit et ne prend que quelques minutes. Vous serez rappelé ensuite uniquement si le test s’avère positif.

Depuis la métropole

Il faut compter entre 14 h et 18h de vol depuis les principaux aéroports de la métropole : Charles de Gaulle, Roissy, mais aussi les aéroports de Toulouse, Nantes, Lyon ou Montpellier. Côté prix, les promos post pandémie sont régulières, mais on trouve des billets allant de 400 à 1500 euros selon les saisons.

grand baie voyage à l'île maurice

Mes conseils pratiques pour un voyage à l’île Maurice

  • Je vous conseille de changer de espèce plutôt que de tirer de l’argent. Les frais se cumulent vite. Nous avons fait le change à l’aéroport, ils ont tous le même taux de change.
  • A votre arrivée à l’aéroport, si vous n’avez pas de voiture de location ne payez pas plus de 30 euros en taxi pour rejoindre Flic en Flac. Les chauffeurs de taxi ne doutent de rien et demandent 60 euros en toute décontraction. Comme d’habitude, vous faites mine de partir et le prix descend comme par magie.
  • Prenez quelques vêtements chauds et surtout de quoi vous protéger de la pluie car, même si la saison des pluies était censée être passée, on a eu un temps archi dégueulasse.
  • J’ai un peu honte mais un truc qui m’a étonné, c’est que la majorité des Mauriciens parlent français. Ça faisait hyper longtemps que je n’avais pas parlé anglais et je me réjouissais. Mais en fait non, ^^.
  • Si vous le pouvez, louez une voiture, c’est mille fois mieux. Même si les quelques trajets en bus m’ont laissé un excellent souvenir, beaucoup de destinations, randos notamment, restent malheureusement inaccessibles en transport en commun.

Mon programme de voyage à l’île Maurice sur 8 jours

Comme je vous l’ai dit, je suis partie avec mon amie. L’idée était de prendre différents logements et de rayonner ensuite en vélo ou bus. Parce que flemme de conduire à gauche pour ma pote et, me concernant, je n’ai mon permis que depuis 1 an et demi, c’est donc compliqué de louer une voiture.

Flic en Flac : 3 nuits

Flic en Flac est un spot plutôt cool comme camp de base. Il y a des petits bars et restos, et même une boite où danser (que j’ai kiffé :)).

Où loger à Flic en Flac ?

Nous avons logé à la guest house Aux Plaisirs de la Vie. Je n’ai rien à reprocher au logement, la chambre était grande, l’emplacement pratique, le prix très bon marché, mais je n’ai pas accroché. Nous avons été un peu déçues pour être honnête, mais la plupart des avis sont dithyrambiques alors je vous le recommande tout de même. En fait nous nous attendions à ce que les proprios soient des locaux, mais le lieu est tenu par des français. Et ce n’est pas du tout ce que nous recherchions.

Prix : 39 euros la nuit

Aux Plaisirs de la Vie : 396 morcellement safeland, Flic en Flac

Réservez ici

Si vous réservez votre logement via ce lien, je recevrai une petite commission mais vous ne paierez pas plus cher. Merci d’avance, cela m’aide à continuer mon blog! 🙂

Où sortir à Flic en Flac ?

Flic-Flac bougeait un peu le soir, enfin les soirs de week-end quoi, avec des petits concerts bien sympa. Voici des endroits où j’ai aimé sortir. Ils se trouvent tous (sauf le Mafiozzo) concentrés au même niveau sur la Coastal Road :

  • Le Mafiozzo : je crois que c’est une chaîne. Les cocktails sont trop bons (avec du gin rosé!), et l’ambiance jeune, type afterwork. Ils font des pizzas mais nous n’y avons pas mangé. Il est situé sur Royal Road à côté du Jumbo
  • Le bar extérieur de l’hôtel Aanari Hôtel et Spa qui est très sympa pour bosser, avis aux freelances
  • le Shotz qui est plus une boite qu’un bar, avec partie à ciel ouvert. La musique était trop top, très dancehall, tout ce que j’aime. Une super soirée !
  • Le Twin’s Garden où on a bu du bon vin pas cher devant un concert. Super ambiance et serveur trop sympa.

Côté restaurants pas de coups de coeur, mais les snacks ne nous ont jamais déçu.

copine voyage à l'île maurice

Quoi faire à Flic-en-flac ?

Jour 1

Le premier jour, nous avons voulu partir en vadrouille vers le Grand Morne, le parc national des Gorges de rivière Noires et un passage à Chamarel. Nous avons négocié une journée avec chauffeur qui nous a trimballé partout pour un truc comme 1800 roupies mauriciennes je crois (soit environ 40 euros). Il était super sympa. Sachant que nous avions un temps de merde, il s’est décarcassé pour nous montrer différents points d’intérêt. Ce fût une succession d’échecs cuisants, mais qu’est ce qu’on a ri.

voyage à l'île maurice détresse

mi détresse – mi fou rire

Vu le temps catastrophique et la pluie, nous n’avons pas pu faire la randonnée de Grand Morne. En ce qui concerne Chamarel, c’est totalement abusé. Le billet d’entrée est désormais à 11 euros, apparement il a beaucoup augmenté du jour au lendemain. Même notre chauffeur était étonné et leur a fait comprendre que c’était un peu de l’arnaque.

Chamarel terre aux 7 couleurs

hey ça rend pas si pire en photo haha

Le prix comprend la cascade (magnifique) et la terre aux 7 couleurs qui est une vaste blague haha.

cascade chamarel ile mauriceMAIS rien que pour les énormes tortues de terre que l’on peut observer, je ne regrette pas d’avoir payé. Fascinée j’étais devant ces grosses mémères dignes du jurassique.

tortues de terre chamarel

Ensuite le chauffeur nous a amené à différent points de vue mais nous n’avons eu aucune visibilité, il pleuvait, et on se pelait les miches. En un mot comme en mille,  tout partait à val volo comme dirait Gad. Nous avons quand même eu une accalmie sur la plage de Grand Morne.

plage grand morne voyage ile maurice

grand morne plage ile maurice

Notre highlight a été le bon petit restaurant M & M à Chamarel où nous nous sommes arrêtées. Oui, je sais , c’est triste. Nous y avons goûté le bouillon de crabe et la salade de palmiste avec une sauce à l’orange. Les deux étaient délicieux et la serveuse adorable.

Restaurant M&M Route St.Anne, Chamarel Rivière Noire, Chamarel

Jour 2

Pour nous remettre de notre loose de la veille, nous nous sommes accordées une journée spa qui nous a fait le plus grand bien. Nous avons jeté notre dévolu sur l’hôtel Aanari, au Amrita Spa !  Je me suis offerte un soin du visage avec notamment un massage à l’aide des petites ventouses, c’était super. Le soin donnait droit à un accès au spa comprenant deux jacuzzis (à l’eau froide haha) et un sauna. Le hammam ne marchait pas. Bon, du coup le Spa n’était pas au max de lui-même mais le sauna était bienvenu.

Pour les soins et massages, comptez à partir de 90 euros environ

Je vous recommande !

Aanari hotel : Pasadena Village, Royal Road, Flic en Flac, Maurice

Trajet en bus de Flic en Flac jusqu'à Port louis (demandez à votre hôtel où le prendre, il s'arrête un peu partout). 
Puis prenez un second bus de Port Louis jusqu'à Grand Baie (demandez lequel prendre aux chauffeurs présents à la gare routière). 
Vous réglez le montant au petit monsieur dont c'est la mission dans lebus

coucher du soleil ile maurice

Grand Baie : 2 nuits

Où loger à Grand Baie ?

Je vous recommande à 1000% notre hôtel Ocean Villa. A la base nous avions réservé un appart hôtel à 70 euros la nuit, mais nous avons été surclassée pour une suite supérieure à 105 euros la nuit, ouiiii. Le personnel est archi sympa, le lieu est très beau avec un bar donnant sur la piscine et une plage privée. Le petit déjeuner sous forme de buffet est compris (dans le prix de la chambre d’hôtel, pas sûr pour l’appart hôtel) et très bon. Ça nous faisait notre repas du midi, pas cher !

Il faut quand même que je vous raconte la soirée de la rigolade. Le soir tout était fermé en ville mais l’idée était de faire la fête. Du coup, nous avons quand même commandé une bouteille de prosecco au bar de l’hôtel, et le barman trop sympa nous a dit d’aller nous servir au buffet gratuitement. Il a du avoir pitié de nous. Il nous a également offert des bières ! Tout le monde étant parti se coucher (à 22h haha), on a mis la musique, on a  dansé et on a fini par sauter dans la piscine en sous vêtements. Il nous faut pas grand pour passer une bonne soirée !

Ocean villas hospitality 01 Ocean Villas Royal Road, Grand Baie

Réservez ici pour l’hôtel

Prix à partir de 78 euros

Réservez ici pour l’appart hôtel

prix à partir de 60 euros la nuit

Si vous réservez votre logement via ce lien, je recevrai une petite commission mais vous ne paierez pas plus cher. Merci d’avance, cela m’aide à continuer mon blog! 🙂

Où manger/sortir à Grand Baie ?

Malheureusement, la majorité  des bars et boites étaient fermés lorsque nous y étions. Pour la soirée booty shake au Banana beach club on repassera.

  • Eden beach : un bar de plage super cool où chiller, mais un service plutôt naze qui était vraiment débordé le midi. Nous y sommes allées une fois pour le déjeuner et une fois pour l’apéro avec tapas. Les cocktails sont bons, la bouffe est pas mal.
  • Coco Loko : Nous y avons été pour un jam, c’était plutôt intimiste mais le lieux est top. Je pense qu’en mode boite en haute saison ça peut être un bon spot. Ils font des pizzas également.

Que faire à Grand Baie ?

Jour 1

Nous sommes arrivées à Grand baie sous un grand soleil, une fois n’est pas coutume ! Nous sommes passées au marché de Port Louis vu que nous devions faire le changement de bus à la gare routière de Port Louis. C’est sympa, mais sans plus. J’ai surtout été super déçue de voir beaucoup de fruits importés de partout dans le monde et sous plastique…

Puis nous avons mangé à l’Eden Beach et fait une balade jusqu’à la belle plage de Mont Choisy facilement accessible à pied. On a même pu s’y baigner entre deux énormes déluges. Puis nous avons fait la soirée au Coco Loko.

plage mont choisy voyage ile maurice

Jour 2

C’est pour moi la meilleure journée du séjour ! Nous avons loué un VTT à E-Lab Bike sur la Royal Road. Il me semble  que c’est 12 euros la journée, nous l’avons eu à 6 la demi journée, casque compris. Vous pouvez également y louer des vélos électriques mais ça n’est franchement pas utile.

grand baie 2 ile maurice

Nous nous sommes arrêtées à plein de plages et petites criques toutes jolies jusqu’à Cap Malheureux et son église. Puis nous avons poursuivi jusqu’à la plage d’Anse la Raie où il y a de nombreux kite surfeurs. Sur le retour, nous avons fait un stop au magnifique temple hindou Sri Draubadi Ammen Temple Society.  Récemment rénové, ses couleurs puissantes et tous ses détails sont époustouflants.

temple tamoule ile maurice

temple grand baie

Pour y accéder c’est simple. Juste après l’Eglise de Cap Malheureux, poursuivez la route jusqu’à un stade de foot. Prenez la route « Vingt Pieds » sur la droite qui longe le stade. Vous passez devant une école et, au bout, vous verrez le temple.

cap malheureux voyage à l'ile maurice

Une trop belle journée avec, alleluia, du bon temps. Ça faisait du bien de se bouger et la balade est hyper facile.

Trajet en taxi de Grand Baie à Belle Mare car en bus il aurait fallu 4changements haha. Je ne sais plus exactement combien nous avons payé, je dirai 25 euros à deux

Belle Mare : 2 nuits

Où loger à Belle Mare ?

C’est à Belle Mare que nous nous sommes fait notre kiffe hôtel. Un hôtel adult only et ça, on adore ! En vrai, j’ai beau pouvoir me payer de plus beaux logements que pendant mon tour du monde, le luxe ce n’est vraiment pas mon truc. Je n’aime pas qu’on porte mes bagages et qu’on me propose une voiturette de golf pour faire 5 mètres. Ça me saoule qu’on soit sans cesse au petit soin, et qu’on en fasse des caisses. Ça me donne l’impression d’être une personne totalement assistée ^^. Du coup je ne me retrouve pas dans la clientèle ni dans la façon de passer ses vacances dans ce genre d’endroits. 

Bref, cette parenthèse étant faite, l’hôtel Sunrise Attitude m’en a mis plein les yeux ! Une magnifique piscine, une chambre à la déco de fou avec piscine privée, et des restaurants proposant une cuisine vegan de malade. Pour ne rien gâcher, ils ont des engagements environnementaux intéressants comme bannir le plastique, ils ne proposent pas de sports nautiques motorisés, s’approvisionnent auprès de producteurs locaux, et l’air conditionné se coupe quand les fenêtres sont ouvertes.

sunrise attitude belle mare ile maurice

sunrise attitude ile maurice

la piscine privée

Ils ont deux bars qui font des super cocktails, un espace thé et cookies à volonté, un billard, deux piscines, une boutique, trois restaurants. Le personnel est comme je vous l’ai dit au petit soin et très aidant (parfois too much mais c’est le jeu dans ce genre d’hôtels). Notez qu’ils proposent également des activités comme du yoga ou des sorties bateau. Et il y a des concerts live et des soirées dj, mais nous n’avons pas testé.

Côté repas, ne manquez pas le restaurant Kot Nou, la nourriture est incroyable. Le soir il y a des plateaux dégustation terre, mer, ou vegan, avec plein de petites préparations originales inspirées de la cuisine mauricienne et composées de produits locaux. Et alors les desserts vegan ouuuh on aime.

Les bowls et autre plats vegan du bar Papaya avaient l’air top également.

Sunrise Attitude : Royal Road, B59, Maurice

Prix des chambres : nous avons payé 130 euros la nuit pour la chambre swim up (avec piscine privée) grâce à des promos basse saison. Mais les prix montent à 238 euros, voire 430 euros en haute saison. Des promotions semblent être faites tout au long de l’année . Par exemple à l’heure où j’écris cet article, vous pouvez trouver des chambres à partir de 130 euros avec diner et petit dej sous forme de buffet (très bon) inclus.

Réservez ici

Si vous réservez votre logement via ce lien, je recevrai une petite commission mais vous ne paierez pas plus cher. Merci d’avance, cela m’aide à continuer mon blog! 🙂

Que faire à Belle Mare ?

La première journée, on a chillé à l’hôtel et au bord de la piscine avec des petits cocktails. Puis nous nous sommes baladées sur la plage et, comme souvent à  l’île Maurice, on s’est retrouvé sur une plage privée. Là, un mec de la sécurité nous a dit de partir. Et en partant, une employé nous a demandé de prendre le chemin de la plage, et pas celui de l’hôtel, parce que, faut pas déconner, gueux que nous sommes, nous n’allons tout de même pas nous mêler aux clients !

Je trouve ça super triste que tant de bouts de plages soient 100% privées et rendent de longs tronçons inaccessibles…

A noter que le LUX a entièrement cramé quelques semaine avant notre arrivé, ça fait tout drôle de voir ce gâchis.

Un tour en bateau

Alors en fait je ne vous recommande PAS de faire un tour en bateau, en tout cas pas comme nous l’avons fait. Je vous explique. Nous sommes parties avec Tino Boat qui propose de nombreux tours et tiennent un restaurant. C’était un speed boat qui bourinnait pour rejoindre toutes les îles : île aux cerf et les 5 îles du sud.

Déjà, vous si faites un tour en bateau, faites-le en catamaran. Nous les conditions météo étaient tellement mauvaises qu’on n’a pas eu le choix. Le tour en bateau était millimétré et franchement sans grand intérêt. Oui l’île aux cerfs c’est beau, mais tout est tellement touristique, que ça dégoûte, enfin c’est mon ressenti.

Des tours néfastes pour l’environnement

Mais ce qui m’a fait vriller, c’est le manque total de considération environnementale et de respect pour la faune. On s’est retrouvé à 3 bateaux avec les touristes à la cons qui donnaient pain de mie, et paquet de chips (avec le plastique sinon c’est pas drôle) aux singes. Et pour infos, les bananes cultivées pour notre consommation sont bien trop sucrées pour le régime alimentaire des singes. De toute façon le seul fait de nourrir un animal sauvage est néfaste et doit être interdit.

J’ai calmement expliqué aux touristes que ce qu’ils faisaient était mauvais pour les singes, puis j’ai littéralement pété un câble quand j’ai vu qu’ils n’en avaient rien à faire et me regardaient en riant. Quand j’ai demandé au guide de dire quelques chose et d’éduquer les gens, il m ‘a répondu que ce n’était pas son rôle… Voilà voilà

De même, quand le guide du bateau voisin a fait passer des étoiles de mer de main en main pour que les cons fassent leurs photos instagram en faisant mine de se les lancer. Mais qu’est ce qu’on se marre hein ! Quand on leur a dit que ça les tuait de faire ça (elles respirent sous l’eau donc en les sortant vous les étouffez, même si c’est moins de 5 minutes, et rien qu’en les touchant, on leur file plein de merde) notre guide a crié à son pote « remet-les dans l’eau elle va encore nous faire des dramas » en kréol. Sauf que, mec, on a tout compris.

J’étais à un niveau de colère, vous ne pouvez pas vous imaginer. Je n’ai jamais vu des gens avec si peu d’amour et de respect pour leur  pays et leur environnement. Ne pas respecter son environnement pour amuser des abrutis de touristes qui allongent les billets, c’est ne pas se respecter soi-même. Il n’y a rien de plus triste !

Je me suis  plainte au responsable, sur Facebook, et Trip Advisor et j’ai taggué l’OT de Maurice sur mes story, zéro retour…

Trajet en taxi de Belle Mare à Blue Bay avec notre chauffeur trop sympa pour 18 euros je crois

Blue Bay : 1 nuit

Dernière étape avant le retour. Je ne pourrai rien vous recommander tellement c’était la cata hahaha. Il a tellement plu qu’on n’a à peine pu sortir. Et ni le resto du soir, ni l’hôtel n’ont pu rattraper quoi que ce soit ! On zappe.

Quoi manger durant votre voyage à l’île Maurice ?

Là où nous avons le mieux mangé, c’est sans conteste dans notre super hôtel Sunrise Attitude. Autrement, les meilleurs repas étaient la street food dans les petits bouis-bouis  ! Mais bon, ça ne nous étonne pas c’est comme ça dans de très nombreux pays ! The simpler, the better !

Un des très bons points de la gastronomie mauricienne est qu’il y a de nombreuses options végétariennes et vegan.  Pour les amateurs, vous trouverez beaucoup de langoustes à des prix plutôt abordables.

Mes coups de coeur

  • Dholl Puri : des sortes de chapatis farcis de cari de pois du cap, et de plein d’autre choses que je ne saurai identifier mais qui ressemblaient à des épinard et à du chutney. Moi je demandais avec piment et c’était très très bon
  • le bouillon de crabe
  • la salade de palmiste

D’autres petites choses que j’ai pu goûter et qui passent bien : 

  • chapatis
  • les raviolis vapeur dans du bouillon, avec  de très bonnes options végétariennes
  • bol renversé  et mine frit (bon pas très dépaysant pour les Réunionnais)

ravioli vegetarien ile maurice

Ce qui m’a déplu durant mon voyage à l’île Maurice

Mon ressenti par rapport à l’île Maurice contraste totalement avec ce que j’ai pu lire sur les différents blogs. Pourtant,  quand j’en parle autour de moi, beaucoup de voyageurs partagent mon impression. Du coup le mieux comme toujours reste de vous faire votre propre opinion ;-).

Je sais que l’impression que nous laisse un pays dépend de nombreux facteurs, moi j’ai cumulé avec le sale temps quasi permanent. Mais néanmoins, force est de constater que trop de choses témoignent pour moi d’une vision du tourisme que je fuis. Celle du touriste tout puissant, dont les désirs sont des ordres.

Alors, voyage à l’île Maurice ou pas ?

C’est bien sûr une question très subjective. Je reste convaincue qu’avec un beau temps, sans faire aucun tour, en louant une voiture et en logeant dans une famille locale, j’aurai pu kiffer. Mais avec l’expérience que j’en ai eu,  je n’ai juste pas été emballée.

Néanmoins si vous êtes fan de belles plages, du all inclusive et rêvez juste de vous reposer et qu’on soit au petit soin pour vous, ça vous plaira certainement.

Je dois aussi prendre en compte le fait que j’habite à la Réunion qui est, après les nombreux voyages que j’ai pu faire,  mon endroit paradisiaque d’amour. C’est certain que si j’avais débarqué directement de Strasbourg, l’effet wahou aurait été plus présent à n’en pas douter haha.